Handicap. Des chevaux nains formés pour guider les aveugles….

À Bruges (Belgique), les personnes malvoyantes peuvent faire appel à Dinky, un cheval nain, pour les assister dans leurs déplacements.

Alternative originale aux chiens guides d’aveugle, le recours à de petits chevaux existe déjà aux États-Unis depuis les années 2000.

Aux Etats-Unis, des chevaux nains sont formés pour guider les personnes malvoyantes.

Alternative aux traditionnels chiens guides d’aveugle, l’utilisation de chevaux-nains pour guider les personnes malvoyantes avait déjà été testée au Royaume-Uni. Les petits équidés, encore rarement utilisés dans l’accompagnement des malvoyants, ont cependant su séduire au-delà des pays anglo-saxons.

La ville de Bruges (Belgique) vient de se lancer dans l’expérimentation en proposant aux malvoyants les services de Dinky, un cheval nain, pour les aider dans leurs déplacements, rapporte la télévision belge WTV.

La France s’y met aussi

En France, le domaine de La Geneste, à Châteaufort-en-Yvelines, en région parisienne, éduque des mini-chevaux afin qu’ils puissent devenir guides d’aveugles, rapporte L’Écho républicain. Le projet est né de l’initiative d’un homme, Jean Bouissou, sourd et aveugle qui, au nom de son association Quintette, très investie en la matière, a acheté deux petits équidés qu’il a confiés au domaine. « Cette pratique existe depuis longtemps aux États-Unis où un millier de chevaux accompagnent déjà des non-voyants. Je me suis dit que l’on pouvait la tester ici en France », explique-t-il.

La formation dure deux ans. L’apprentissage est le même que celui utilisé pour les chiens : marcher côte à côte, répondre aux ordres (stop, marche), apprendre à éviter les obstacles et protéger son maître en cas de danger. Selon Jean Bouissou, le soutien de ces mini-chevaux pourrait également servir à d’autres malades, et notamment « les personnes autistes ou les personnes atteintes d’Alzheimer ».

Source OUEST FRANCE.

A Mérignac, l’école Aliénor a déjà formé des centaines de chiens guides…

Ce dimanche 24 septembre avait lieu une journée portes ouvertes du centre Aliénor de Mérignac, une association de chiens guides pour non-voyants et mal voyants.

Chiens guides

Cette initiative rentre dans la cadre de la semaine nationale du chien guide d’aveugles. Et ce dimanche à Mérignac avait une saveur particulière : plusieurs chiens, dont les aptitudes ont été validées ont intégré le foyer de leurs nouveaux maîtres. Ils se sont également séparés par la même occasion de leurs familles d’accueil. Une étape parfois vécue comme un véritable déchirement par ces dernières.

En trente-deux ans d’existence, l’école Aliénor a déjà remis 600 chiens guides à des personnes mal-voyantes ou non voyantes. Une réussite rendue possible grâce au travail fourni par les familles d’accueil, une ressource précieuse pour l’école qui est toujours en recherche de nouveaux candidats.

Source FR3, découvrir la vidéo, cliquez ici.

Cherche familles pour élever chiens guides d’aveugles…

« Un chien guide pour aller de l’avant! »: la 6e édition de la semaine du chien guide d’aveugle, jusqu’au 24 septembre, vise à sensibiliser le public à la liberté et à l’autonomie qu’apportent les canidés aux personnes déficientes visuelles. Il s’agit aussi de trouver des familles pour les élever.

Un chien guide, c’est la possibilité d’aller plus loin, de gagner en confort, en sécurité et en autonomie », plaide Paul Charles, président de la FFAC. « C’est aussi un véritable compagnon de vie et un formidable vecteur de lien social », ajoute-t-il.

Alors que la France compte plus de 200.000 personnes déficientes visuelles, -61.000 personnes souffrent d’une cécité complète et 146.000 sont atteintes de malvoyance profonde-, on ne recense que 1.500 tandems maîtres-chiens guides.

En 2016, 222 chiens guides ont été remis à des personnes aveugles ou malvoyantes qui doivent attendre entre 6 et 24 mois pour obtenir un labrador, un golden retriever ou un berger allemand.

Appel aux familles

Ce délai s’explique en partie par la durée de la formation des animaux. Le futur chien guide débute son éducation dès l’âge de deux mois où il rejoint l’une des 600 familles d’accueil bénévoles chez qui il acquiert, pendant deux ans environ, la propreté, l’obéissance de base, le respect d’ordres simples, ainsi qu’un bon comportement en famille et dans les lieux publics.

Passée cette première étape, le chien entre à « l’école » où il apprend pendant six mois à répondre à une cinquantaine d’ordres puis, une fois jugé apte, est remis gratuitement à son maître déficient visuel qui le gardera en moyenne neuf ans.

chiens guides

Plus d’information, découvrir la vidéo, cliquez ici.

Source FR3.

Handicap – Roubaix : une adolescente en situation de handicap attaquée par des rats pendant son sommeil !

Handicap – Une jeune fille âgée de 14 ans a été violemment agressée par des rats, subissant 45 lésions sur son visage, 150 sur la main et une trentaine aux pieds, rapporte France Bleu Nord, jeudi.

Une adolescente lourdement handicapée de 14 ans a été attaquée par des rats dans son lit, pendant son sommeil à Roubaix, dans le Nord, rapporte France Bleu Nord, jeudi 7 septembre.

Les faits se sont déroulés le week-end du 2 et 3 septembre. L’adolescente a été découverte samedi matin, au réveil, avec de nombreuses plaies. Elle a été aussitôt conduite aux urgences pour être soignée et vaccinée contre la rage. Les médecins légistes ont relevé 45 lésions sur son visage, 150 sur ses mains et une trentaine aux pieds.

Le bailleur social mis en cause…

Rats - Handicap

Plus d’information, cliquez ici.

Source France Info.

Autisme – Vincent, autiste Asperger, est aide soigneur animalier au zoo

Autisme. A 27 ans, le jeune homme est l’un des aide soigneurs animaliers qui interviennent au zoo de Pont-Scorff (Morbihan), dans le Morbihan. Il raconte son travail, ses difficultés, son quotidien.

« Je déteste cette loge. Regardez ça ! C’est une pente inversée ! Au lieu de s’écouler normalement, l’eau stagne dans le fond du local… » Balai à la main, Vincent (1) s’emploie à nettoyer le refuge des makis varis, « ces peluches noires et blanches qui crient tout le temps ».

Il est autiste Asperger (dit de « haut niveau »), diagnostiqué à l’âge de 18 ans. Il en a 27.

Il fait partie des douze travailleurs handicapés qui interviennent au zoo de Pont-Scorff (Morbihan), via le Chalet . « On nettoie certains enclos, on prépare la nourriture, énumère Vincent. Mais nous n’avons aucun contact avec les animaux ; ce n’est pas de la zoothérapie. »

Aide-soigneur animalier, voilà la fonction qu’occupe depuis six ans Vincent. Ça tombe bien, les animaux c’est son truc…

Plus d’information, cliquez ici.

Source Jactiv Ouest France.

Handicap : elle veut donner plus de mobilité.

Peut-être l’avez-vous déjà doublé sur la route sur son scooter électrique ? Voilà maintenant quatre ans que Jocelyne Soudi parcourt les rues de Pamiers avec son véhicule adapté. Atteinte d’une maladie rare, qui la handicape, elle veut aujourd’hui créer une entreprise sur la ville.

Une entreprise en direction des handicapés, qui allierait services et écologie. En mars, elle a déjà créé une association qui utilise les ânes pour cultiver des jardins de manière écologique et pour promener les gens, y compris à mobilité réduite.

Elle veut passer à la vitesse supérieure. L’entreprise aurait deux aspects. L’écologie avec le ramassage des déchets verts et des cartons avec une carriole tirée par des ânes. Elle compte le proposer à la mairie dès la rentrée.

Et une activité toujours d’attelages en direction des personnes handicapées. Leur proposer des déplacements en escargolines (chariot à 3 roues)…

Plus d’information, cliquez ici.

Source La Dépêche.

Un poney guide d’aveugle dans un supermarché…

En Israël, un couple entraîne des poneys à guider les aveugles dans leur vie quotidienne.

Mieux qu’un chien d’aveugle… un poney d’aveugle ! Cette photo prise en juin 2017 dans un supermarché israélien montre son propriétaire en train de former l’animal au dur métier de guide d’aveugle.

L’usage de poneys pour aider les aveugles dans leur quotidien n’est pas nouveau : l’idée est apparue à la fin des années 1990 aux États-Unis….

Plus d’information, cliquez ici.

Source RTL.

Handicap : Des chiens guides pour les ados aveugles..

La Fondation Frédéric Gaillanne, installée à L’Isle-sur-la-Sorgue, est le seul établissement européen à donner ces animaux à des jeunes de 12 à 17 ans.

«Litchi, en avant!» Au milieu des badauds arpentant le marché hebdomadaire de Cavaillon, dans le Vaucluse, Joshua se faufile. D’un pas déterminé, sa chienne Litchi, une jeune labrador au poil blond, tenue par un harnais, l’aide à fendre la foule, partout où il y a de la place pour elle et lui. Parfois attirée par une odeur ou un autre chien, Litchi est rappelée à l’ordre par son maître d’un simple «en avant!»….

Joshua et son labrador Litchi, dans les allées du marché de Cavaillon (84).

Plus d’information, cliquez ici.

Source LE FIGARO

SOLIDARITÉ Metz : un spectacle pour Handi’chiens

Un spectacle va être donné à l’opéra-théâtre de Metz, dont les bénéfices seront versés à l’association Handi’chiens.

Un spectacle va être donné à l’opéra-théâtre de Metz, dont les bénéfices seront versés à l’association Handi’chiens. La compagnie mosellane La Chimère jouera « Le tour du monde en 80 jours », vendredi 7 juillet à 20 h….

Nectar, 2 mois, déjà en apprentissage avec Martina. Photo Gilles WIRTZ

Plus d’information, cliquez ici.

Source Le Républicain Lorrain.