Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel à votre service ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires Handicap Info dans votre région

Assurance emprunteur

 

Plus d’informations, cliquez ici.

 

Vous souscrivez un prêt pour un achat immobilier ainsi qu’une assurance emprunteur : n’hésitez pas à faire jouer la concurrence !

En effet, la Loi LAGARDE autorise la souscription de l’assurance emprunteur, à garanties égales, ailleurs qu’auprès du financeur.

Et au final, cela peut être une très bonne opération financière !

 

Vous êtes relativement jeune, pas de problème de santé, vous souscrivez un contrat avec votre conjoint, vous êtes non fumeur,… : les écarts tarifaires sont particulièrement conséquents !

La raison : alors que l’on vous propose, très souvent, une garantie d’assurance avec un montant fixe sur toutes les mensualités du prêt, vous avez tout loisir de souscrire une assurance dont le montant diminue au fur et à mesure du remboursement !

La cotisation d’assurance se calcule non pas sur le montant initial du prêt mais sur le capital restant dû. Et c’est loin d’être neutre !

Le taux d’emprunt est une chose, comparer le coût global est autre chose !

Important de bien vérifier le véritable coût total d’un crédit avant de s’engager, assurance comprise !

 

À noter également que beaucoup d’organismes financiers ne garantissent pas les souscripteurs passé un certain âge.

Il est difficile également d’obtenir une assurance emprunteur si l’on a des problèmes de santé.

Et pourtant des solutions existent, faites appel aux conseils d’un courtier en assurance !

 

Pourquoi souscrire une assurance de prêt ?

Lorsque vous contractez un emprunt auprès d’une banque, une assurance de prêt est nécessaire pour protéger votre investissement et votre famille, pendant toute la durée du prêt, en cas de décès, d’invalidité, d’arrêt de travail, de chômage…

 

Vous pouvez choisir votre assurance de prêt

En effet, grâce à la loi Lagarde vous avez la possibilité de souscrire, en garantie de l’emprunt, un contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix. Le prêteur ne peut refuser un autre contrat d’assurance dès lors qu’il présente un niveau de garantie équivalent au contrat d’assurance de groupe qu’il propose. Toute décision de refus de sa part doit être motivée.

N’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence car au final, cela peut être une très bonne opération financière !

 

Les garanties

– Garantie décès et PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie)
Votre assurance emprunteur doit comprendre au minimum une garantie décès. Cette dernière entre en jeu si vous disparaissez ou si vous êtes victime d’une « perte totale et irréversible d’autonomie ». Dans ces 2 cas, l’assureur prend le relai et rembourse à votre place le capital restant dû à l’établissement qui vous a accordé le crédit. Elle est indispensable pour sécuriser votre conjoint, vos enfants ou vos co-emprunteurs éventuels.

Vous pouvez aussi prévoir des garanties complémentaires, telles que les garanties invalidité permanente (remboursement du capital restant dû en cas d’invalidité permanente totale) et incapacité temporaire de travail (des franchises sont régulièrement prévues de 30, 60, 90,.. jours).

– Garantie Incapacité et Invalidité

• L’incapacité est couramment définie comme l’inaptitude temporaire partielle ou totale à exercer une activité professionnelle ou non.
• L’invalidité correspond à la réduction permanente partielle ou totale de certaines aptitudes. Il peut s’agir soit d’une invalidité fonctionnelle, soit d’une inaptitude à exercer une activité professionnelle ou non.

En cas d’invalidité ou en cas d’arrêt de travail, dès la fin de la franchise (30, 60, 90 ou 180 jours), Belfort Assurances rembourse à votre banque vos mensualités de prêt, pendant toute la durée de votre arrêt sans tenir compte de vos revenus (indemnités ou prestation de la sécurité sociale), en fonction du taux de couverture que vous aurez choisi.

– Garantie perte d’emploi

Elle prend en charge le remboursement de vos échéances en cas de chômage. Les conditions pour bénéficier de la garantie perte d’emploi sont propres à chaque contrat d’assurance (âge au jour de l’adhésion, nature du contrat de travail au jour de l’adhésion ou au jour de la déclaration de sinistre, durée d’indemnisation…).

– Option revente du bien

Si vous êtes amené à revendre votre bien dans les 5 ans après votre acquisition pour des raisons divers (décès, incapacité permanente totale suite à un accident, mutation professionnelle, naissance multiple, licenciement économique, divorce ou dissolution du PACS), vous percevrez la différence entre le prix d’achat de votre bien et votre prix de revente sous conditions et avec en règle générale, un plafonnement de l’indemnisation.

Important : la personne ayant ou ayant eu des problèmes de santé graves peut bénéficier de la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l’assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs, la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de faciliter l’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes ayant ou ayant eu un problème grave de santé.

 

Pour plus d’informations, visitez la rubrique http://www.areas.fr/medias/fichiers/convention_aeras.pdf

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis ce lien sont données par le site www.aeras.fr

 

Tampon Conseil Handicap InfoVous avez la possibilité en plus de la garantie DÉCÈS – IAD (invalidité absolue définitive), de souscrire des garanties complémentaires et en particulier en cas d’incapacité de travail : la prise en charge est assortie généralement d’une franchise. Vérifiez votre convention collective pour savoir combien de temps vous recevez votre salaire à 100% en cas d’arrêt de travail et ajustez la durée de votre franchise en conséquence.

Vérifiez que l’assurance emprunteur prend effet immédiatement, dès le compromis signé. En effet, si ce n’est pas le cas, vous avez toute la période (souvent plusieurs mois) jusqu’à la signature de l’acte définitif qui n’est pas prise en compte.

 

Vous remboursez votre prêt totalement ou partiellement, vous augmentez, diminuez la durée,… pensez à avertir votre assureur, documents à l’appui, de manière à arrêter ou faire modifier les garanties en cours.

Vous avez des soucis de santé et l’assurance emprunteur est très difficile, voire impossible à obtenir : vous avez éventuellement une solution si vous avez par ailleurs un contrat prévoyance décès – invalidité : vérifiez la possibilité de demander l’adossement de ce contrat en garantie auprès de l’organisme financeur.

Consultez un courtier en assurance. Ce dernier peut vous présenter différents devis, vous permettre d’étudier la faisabilité de souscription pour une personne qui a des difficultés à s’assurer suite à des problèmes de santé, vous garantir à un âge avancé. Avantage complémentaire, c’est un professionnel de l’assurance qui suit personnellement votre dossier.

N’oubliez pas d’avoir à votre disposition vos comptes rendus opératoires, vous gagnerez du temps.

Pour plus d’informations, visitez notre rubrique Comptes-rendus opératoires – Radios – Analyses

 

Plus d’informations, cliquez ici.

 

Les commentaires sont fermés.