Aidants – Aidants Handicap / PMR – Aidants Familiaux

     Association Pôle SAP

Notre partenaire, cliquez ici

Aidant familial

Définition

En matière sociale en France, une personne est considérée comme aidant familial lorsqu’elle s’occupe quotidiennement d’un proche dépendant, handicapé ou malade et quel que soit son âge. Il peut s’agir d’un membre de la famille, d’un ami, d’un voisin… Le terme d’aidant « caractérise une personne aidante, mais qui se différencie des professionnels de l’aide et du soins.

Le Collectif inter-associatif d’aide aux aidants familiaux (CIAAF) définit un aidant comme « la personne qui vient en aide à titre non professionnel, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités quotidiennes. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non. Cette aide peut prendre plusieurs formes »2.

On parle également de proche aidant, d’aidant naturel, informel, familier ou d’entraidant.

Combien d’aidants dans notre pays ? Qui sont les aidants ?

  • 8,3 millions de personnes de 16 ans ou plus aident de façon régulière et à domicile un ou plusieurs de leurs proches pour raison de santé ou d’un handicap. 57 % d’entre eux sont des femmes.
  • Les aidants sont conjoints pour 44 %, parents pour 13 % dont la mère pour 12 %, enfants pour 21 % dont la fille pour 14 %
  • Les amis, voisins et autres proches représentent 21 % de l’ensemble
  • Pour 82 % des personnes aidées de 5 à 24 ans, l’aidant principal est la mère, pour 6 % il s’agit du père
  • Pour les personnes aidées de 25 à 59 ans, la mère est l’aidant principal dans 15 % des cas, le père dans 2 % des cas
  • 11 % des aidants ont moins de 30 ans
  • 32 % ont entre 30 et 49 ans, 23 % ont entre 50 et 59 ans, 24 % ont entre 60 et 74 ans, 10 % des aidants sont âgés de 75 ans et plus
  • La moitié des aidants vivent avec le proche aidé, l’autre moitié ne cohabite pas avec la personne, ce qui influe sur la nature de l’aide apportée (plus diversifiée pour les aidants cohabitants).
  • Dans 23 % des cas la personne aidée bénéficie de l’accompagnement d’un professionnel et de l’aide d’un aidant proche (aide mixte).

Ces données montrent que la question des aidants est un véritable sujet de société, car il nous concerne ou nous concernera tous à un moment de notre vie.

Les enfants mineurs peuvent être eux aussi considérés comme aidant familial. Les statistiques manquent pour estimer leur nombre, pourtant de plusieurs centaines de milliers.

Les commentaires sont fermés.