Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel à votre service ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires Handicap Info dans votre région

Véhicule handicap – Équiper une auto pour un conducteur ou passager handicapé

Véhicule Handicap

Véhicule Handicap

Guide pour un véhicule adapté à la mobilité réduite

Tampon Conseil Handicap Info

 

Vous souhaitez acquérir un véhicule handicap ou faire transformer votre propre véhicule à la  conduite handicap, adressez vous auprès d’un professionnel agréé pour cette installation. Il vous apportera les conseils nécessaires (choix du véhicule, du matériel adapté, une assistance à l’homologation,…).

 

Véhicules handicap - adaptation véhicules handicap  Vous souhaitez adapter votre véhicule à la conduite Handicap ? Contactez nos partenaires.

garagiste - réparateur automobile - carrossier  Vous souhaitez réparer, entretenir… votre véhicule ? Contactez nos garagistes partenaires.

 

Si vous-même ou l’un de vos proches avez des problèmes de mobilité, vous devez équiper en conséquence votre voiture. Il est nécessaire de définir les modifications à apporter et d’explorer toutes les solutions pour faciliter l’accessibilité et la conduite du véhicule. L’aménagement réalisé (grâce à des aides financières), il faudra le faire homologuer et assurer.

  • Aménagement d’un véhicule pour un conducteur handicapé

  • Accessibilité d’une voiture pour une personne handicapée

  • Homologation d’un véhicule aménagé

  • Aides financières pour l’équipement d’une auto pour personne handicapée

  • L’assurance d’un véhicule adapté pour PMR

 

Aménagement d’un véhicule pour un conducteur handicapé

Véhicules handicap - adaptation véhicules handicap

Véhicules handicap – Adaptation véhicules handicap

 

Des commandes de conduite adaptées

Si le handicap touche les jambes, les pédales disparaissent. Outre l’embrayage automatique, le frein et l’accélérateur peuvent être transformés en commandes au volant. Le système classique est le « tirer-pousser ». Le conducteur accélère en tirant sur un levier et freine en le poussant.

Si le handicap atteint les bras, il faut installer un volant à pied.

Un boîtier posé sur le volant ou sur le pectoral du conducteur regroupe toutes les commandes annexes : feux, clignotants, klaxon, etc. Certains boîtiers fonctionnent par reconnaissance vocale.

Conduire depuis son fauteuil

Il est possible de supprimer le siège conducteur afin de conduire depuis son fauteuil. Pour cela il faut un véhicule conforme à la directive CE 200/46.

L’installation du fauteuil implique une modification profonde de la voiture. Il faut prévoir le chargement, le déplacement dans l’habitacle depuis le hayon ou la porte coulissante jusqu’au poste de conduite et les points d’ancrage du fauteuil. Tout ceci n’est possible que dans les véhicules de type monospace, hauts de plafond.

Si toute voiture, pour peu qu’elle offre le volume suffisant, est aménageable, plusieurs constructeurs proposent aujourd’hui des modèles adaptés montés en série.

 

Accessibilité d’une voiture pour une personne handicapée

 

La personne voyage sur un siège classique

Un marchepied rétractable et une poignée adaptée sont des équipements simples pour les personnes ayant assez de force.

Le plateau de transfert est une tablette rabattable installée au bord du siège. En s’ouvrant, elle comble le vide entre le siège et le fauteuil. La personne « glisse » de l’un à l’autre.

Le releveur, ou verticalisateur, est un vérin qui aide la personne à mobilité réduite à se redresser pour sortir de son fauteuil et monter dans l’auto. L’embase pivotante fait tourner, et parfois même sortir et baisser, le siège vers l’extérieur.

Un espace pensé pour le fauteuil roulant

Pour charger plus facilement le fauteuil, la voiture doit être équipée d’une porte escamotable ou coulissante ouvrant grâce à une télécommande.

Le chargement peut se faire au moyen d’un bras articulé ou d’un treuil. Le fauteuil peut être rangé derrière le conducteur ou sur le toit. Les modèles de coffres de toit radiocommandés les plus perfectionnés plient le fauteuil, le chargent et se referment en moins de 30 secondes.

La personne monte dans l’auto sur son fauteuil

Plusieurs solutions existent pour faire monter en voiture une personne en fauteuil, qu’elle soit conductrice ou passagère. Vous pouvez prévoir un système d’abaissement des suspensions arrière, un hayon élévateur, une rampe d’accès, un treuil ou une grue.

Une fois chargé et mis en place, le fauteuil est fixé au sol de la voiture par des plaques d’ancrage avec 4 points d’arrimage (norme ISO 10542). Un système placé sous le fauteuil permet un ancrage automatique. Un simple bouton débloque le fauteuil.

 

Homologation d’un véhicule aménagé

 

L’aménagement d’une auto implique nécessairement des modifications structurelles du véhicule. Il est obligatoire de faire homologuer sa voiture et de déclarer les transformations afin d’obtenir une carte grise portant la mention « handicap ». Cette carte grise vous exonère d’un éventuel malus écologique.

Les professionnels sérieux de l’aménagement des autos TPMR se chargent eux-mêmes de l’homologation des modifications.

Si votre budget vous le permet, la solution la plus simple reste encore d’acheter un véhicule déjà adapté et homologué.

 

Aides financières pour l’équipement d’une auto pour personne handicapée

 

La prestation compensatoire du handicap (PCH)

Au titre de la PCH, vous pouvez faire financer tout ou partie de l’aménagement de votre véhicule.

De plus, le surcoût lié à l’usage d’une voiture particulière peut faire l’objet d’un remboursement kilométrique.

Le remboursement complémentaire de l’assurance

Important : si votre handicap est la conséquence d’un sinistre garanti et que vous aviez souscrit une assurance «dommages corporels du conducteur», l’assurance couvrira automatiquement vos frais d’aménagement (voir votre contrat).

 

L’assurance d’un véhicule adapté pour PMR

 

Si votre véhicule est seulement adapté pour faciliter l’accessibilité à un fauteuil roulant, vous n’avez qu’à le déclarer à votre assureur qui ne pourra en aucun cas augmenter votre prime pour ce seul motif.

En revanche, si vous voulez assurer une auto au poste de conduite adapté,  il est recommandé de faire appel à un courtier afin de faire jouer la concurrence.

En effet, seule l’assurance auto au tiers vous sera proposée au tarif normal. Les garanties supplémentaires pourront s’avérer très onéreuses selon l’assureur choisi.

 

Les commentaires sont fermés.