Transport à Rennes. Un homme handicapé refoulé d’un bus… !!!!

Handicapé, Cédric se déplace en fauteuil roulant. Jeudi 1er novembre, près de Rennes, il n’a pas eu le droit de prendre le bus avec son amie, en fauteuil également.

Il a dû attendre plus d’une heure, au bord d’une route, qu’un ami vienne le chercher.

Transport à Rennes. Un homme handicapé refoulé d'un bus.

 

Jeudi 1er  novembre en fin d’après-midi, Cédric et son amie, tous deux en fauteuil roulant, sont sur le point de rentrer chez eux en bus à Bruz, après une journée au Salon des vins, au Parc-expo de Rennes-Saint-Jacques.

Le trajet aller s’est bien passé.  « Il n’y avait qu’une place pour personne à mobilité réduite mais le chauffeur nous a dit de monter tous les deux car il y avait peu de monde  » , explique Cédric. Le retour est plus compliqué pour le couple.

« Estimez-vous heureux »

« À l’arrivée du bus, la passerelle s’est baissée, et nous sommes montés tous les deux, comme à l’aller. Le chauffeur nous voit dans le bus et nous dit qu’il ne prend qu’une personne. Il nous a aussi expliqué : « estimez-vous heureux qu’il y ait une place pour un fauteuil roulant. »» Le temps passe, le chauffeur refuse de partir et Cédric décide de redescendre du bus.  « J’ai perdu 15 minutes sur mes prochains horaires  » , lui aurait lancé le conducteur.

Un appel à l’aide sur Facebook

Cédric se retrouve tout seul, au bord de la route.  « J’ai envoyé un message sur Facebook, un appel à l’aide pour venir me chercher. » Après une heure et demie d’attente, c’est finalement un ami qui arrive en voiture.  « Il a fait 60 km pour venir me chercher. » Aujourd’hui, Cédric est en colère :  « Pour moi, c’est de la discrimination. Je n’ai pas apprécié les propos du conducteur. On se demande aussi comment faire lorsque l’on est en couple pour prendre le bus ? »

Enquête interne

Keolis, la société exploitante, va ouvrir une enquête interne.  « Si les faits sont avérés, c’est inadmissible et nous présentons nos excuses. Le conducteur du bus va être reçu. Cela va à l’encontre de nos principes. Nous travaillons en coopération avec l’association Handicap Collectif 35 pour améliorer l’accessibilité dans les transports. »  Tous les bus du réseau comptent un ou deux emplacements réservés aux fauteuils roulants.

Source OUEST FRANCE.

Pour marque-pages : Permaliens.