Coronavirus : l’épidémie est “contrôlée” en France, indique le président du Conseil scientifique…

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

L’épidémie de coronavirus est “contrôlée” en France, assure Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique qui conseille les autorités sur l’évolution de l’épidémie.

Sur France Inter ce vendredi matin, il a indiqué que le virus continuait à circuler, mais à petit vitesse.

Coronavirus : l'épidémie est "contrôlée" en France, indique le président du Conseil scientifique . Place des Vosges, à Paris, le 30 mai.

Même si le virus est toujours là, l’épidémie de Covid-198 est “contrôlée” en France, a assuré le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sur France Inter ce vendredi matin.

Le virus continue à circuler, “mais à une petite vitesse”

“Le virus continue à circuler, en particulier dans certaines régions, mais il circule à une petite vitesse. Là où on avait à peu près plusieurs dizaines de milliers de cas, autour de 80.000 nouveaux cas par jour début mars avant le confinement, on estime qu’on est maintenant autour de 1.000 cas à peu près”, a-t-il expliqué.

“Ça montre bien qu’il y a une réduction importante. Et puis surtout, on a tous les outils pour dépister ces nouveaux cas. On a les tests, on a tout un système ensuite d’isolement et de contact des contacts, qui permet d’éviter évidemment l’extension”, a ajouté le Professeur  Delfraissy, spécialiste d’immunologie.

Le scénario favorable d’une épidémie sous contrôle privilégié pour les mois à venir

Le conseil scientifique, chargé de guider les pouvoirs publics dans la gestion de la crise, a publié jeudi un nouvel avis recommandant de se préparer à “quatre scénarios probables” pour les mois à venir, allant d’une “épidémie sous contrôle” à une “dégradation critique”. Le premier scénario, “le plus favorable”, est celui d’une “épidémie sous contrôle” avec seulement quelques foyers “localisés pouvant être maîtrisés”.

Le président du Conseil scientifique demande à tout le monde de “conserver un certain nombre de mesures”

“Nous pensons que c’est le scénario numéro un, c’est-à-dire un contrôle de l’épidémie, qui est le plus probable. C’est lié à la fois aux conséquences du confinement, c’est lié au fait que ce virus est peut-être sensible à une certaine forme de température”, a indiqué Jean-François Delfraissy sur France Inter. “Le premier point, c’est de demander à tout le monde et à tous nos concitoyens, dans ce scénario optimiste où l’épidémie est contrôlée, de conserver quand même un certain nombre de mesures”, a-t-il poursuivi.

Source FRANCE INTER.

France Inter

@franceinter

Pr. Jean-François Delfraissy : “La majorité des décès et des formes graves est survenue en région parisienne. Il y a une série de mesures un peu strictes qui, en phase intermédiaire, pourraient être prises particulièrement en région parisienne.”

France Inter

@franceinter

Pr. Jean-François Delfraissy : “Ce que j’avais dit, c’est que les personnes âgées étaient plus à risques, et qu’après la fin du confinement elles restaient à risques. Mais c’est à ces personnes de juger dans une forme de responsabilité individuelle.”

Pour marque-pages : Permaliens.