Un « patch » permet de « toucher » quelqu’un qui se trouve à l’autre bout du monde… Même avec une prothèse…

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

L’appareil a été conçu pour améliorer la qualité de vie des porteurs de prothèses mais il pourrait aussi avoir des applications plus ludiques.

Un patch permet de reproduire la sensation du toucher.

Pouvoir ressentir une poignée de main lorsqu’on porte une prothèse ou « toucher » quelqu’un qui se trouve à l’autre bout du monde sans bouger de chez soi : ce sera peut-être possible dans le futur. Des chercheurs ont développé une technologie de réalité virtuelle qui permet de reproduire la sensation tactile.

L’appareil, décrit dans la revue Nature ce mercredi, ressemble à un grand patch en silicone. Il est mu par une trentaine de petits actionneurs contrôlés à distance via un écran tactile sans fil, comme un smartphone ou une tablette. Lorsqu’on touche cet écran, les actionneurs du patch vibrent de manière simultanée, produisant une sensation sur la peau équivalente à ce toucher. Si l’on dessine par exemple un X avec le doigt sur l’écran tactile, le porteur du patch ressentira ce même tracé.

Ressentir le toucher même avec une prothèse

Développé par des chercheurs de Northwestern University dans l’Illinois (États-Unis), cet appareil a été conçu pour améliorer la qualité de vie des porteurs de prothèses. « Nous explorons les capacités et les limites de la réalité virtuelle ou augmentée », explique Yonggang Huang, co-auteur de l’étude, dans un communiqué.

Ainsi, Garrett Anderson, un vétéran de la guerre d’Irak, porte une prothèse depuis qu’il a perdu son avant-bras droit dans une explosion, en 2005. Celle-ci lui permet d’attraper des objets, mais elle ne reproduit pas les sensations qui vont avec. En testant le nouveau patch, le vétéran est parvenu à ressentir le toucher d’une poignée de main, et ce jusqu’au bout des doigts de sa prothèse. Désormais, il rêve de pouvoir enfin tenir simultanément la main de ses deux enfants.

Des applications ludiques aussi

Selon les auteurs de l’étude, l’appareil pourrait aussi servir de façon plus ludique, pour créer des interactions tactiles à distance, par exemple lors d’un appel vidéo ou d’un jeu vidéo en réseau.

« Imaginez que vous pouvez tenir la main de l’être aimé à l’autre bout de la planète. Ou que votre co-équipier de Fortnite vous tape dans le dos », écrivent les chercheurs. Ces derniers travaillent désormais à rendre cet appareil plus fin et plus léger.

Source 20 MINUTES.

 

Pour marque-pages : Permaliens.