CARTE. La fin août approche, gare aux poux !

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

On associe les poux et la rentrée scolaire, mais c’est dès le mois d’août que ces invités indésirables sont le plus nombreux.

Ils s’approchent actuellement de leur pic d’incidence dans plusieurs régions.

Votre enfant se gratte la tête ? C'est le moment de vérifier qu'il n'a pas de poux. Ces parasites connaissent leur pic d'incidence au mois d'août.

Chaque année, l’épidémie de poux fait preuve d’une régularité sans faille. L’incidence de ces parasites augmente au fur et à mesure de l’été pour connaître un pic fin août. D’après la société OpenHealth, qui est spécialisée dans la collecte et l’analyse de données de santé, il s’agit d’un des « phénomènes sanitaires ayant la plus grande régularité saisonnière ».

OpenHealth a créé un indice pour observer et quantifier le phénomène des poux. L’idée est simple : plus les consommateurs achètent des lotions et autres shampoings, plus cela indique qu’il y a des poux ! L’Indicateur avancé sanitaire (IAS®) Poux est basé sur ce suivi des achats en pharmacie d’un ensemble de produits indiqués contre les poux.

Les poux s’invitent en vacances

Cette année ne déroge pas à la règle, et les poux sont présents dans plusieurs régions, notamment sur les côtes, là où sont les vacanciers :

CARTE. La fin août approche, gare aux poux !

La côte sud bretonne, la Corse et le littoral aquitain sont particulièrement touchés, ainsi que le Limousin.

C’est donc maintenant, avant la rentrée scolaire, que le risque est le plus élevé et qu’il faut surveiller les têtes des enfants. S’ils se grattent, surtout autour des oreilles et sur la nuque, il est alors temps de procéder à un examen soigneux de leur chevelure, de la racine à l’extrémité du cheveu.

Les recherches Google sur le mot « pou » sont également un indicateur de cette saisonnalité. Chaque année, c’est au mois d’août que le parasite est le plus recherché.

Comment en finir ?

Plusieurs méthodes existent pour se débarrasser des pediculus humanus, et les parents sont souvent un peu désemparés face à ce choix. Chaque produit prétend être 100 % efficace mais les parents savent bien que ce n’est pas toujours le cas. Insecticides, agents enrobants, huiles essentielles ; chacun a ses qualités et ses défauts. Vous trouverez ici les avantages et inconvénients des différents traitements anti-poux.

Dans tous les cas, l’action mécanique d’un peigne fin et le renouvellement du traitement choisi au bout de quelques jours augmenteront les chances de venir à bout des poux.

Source OUEST FRANCE.

Pour marque-pages : Permaliens.