Sclérose en plaques/ SEP. Vers un anticorps pour « réparer » les neurones ? …

Sclérose en plaques (SEP). Des chercheurs travaillent actuellement au développement d’un anticorps qui, chez les personnes atteintes de sclérose en plaques, permettrait de doper le processus naturel de reconstitution de la myéline, la substance qui entoure les nerfs et qu’endommage la maladie. Les travaux scientifiques pourraient durer dix ans mais l’espoir est réel.

La Journée mondiale de la sclérose en plaques a donné l’occasion aux spécialistes de partager leur volonté d’orienter leurs recherches vers une potentielle reconstruction de la myéline, qui entoure les fibres nerveuses et que la maladie détruit lors de poussées inflammatoires.

Ces pics touchent le système nerveux central et sont suivis de périodes de reconstitution partielle de la myéline, dont l’ampleur varie d’un malade à l’autre. Une différence capitale quand on sait que cette « remyélinisation » joue un rôle majeur dans l’état de santé des patients atteints de sclérose en plaques…

Sclérose en plaques - SEP

Plus d’information, cliquez ici.

Source Ouest France.

Pour marque-pages : Permaliens.