Handicap au travail : quelques conseils indispensables pour les candidats…

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

Réseauter, postuler au bon endroit, être transparent avec son handicap…

Un travailleur porteur de handicap, dans un open space.

Comment postuler efficacement lorsque l’on est en situation de handicap? Le process de candidature est-il différent des autres? Faut-il postuler sur le site dédié au recrutement des entreprises ou plutôt privilégier des plateformes spécialisées? Des questions simples, mais que les candidats porteurs de handicap se posent… Sans systématiquement pouvoir y répondre.

Pauline Lahary, fondatrice de MyCVFactory, la boite à outils digitale du candidat, donne quelques conseils essentiels pour optimiser sa recherche d’emploi et trouver un job le plus rapidement possible.

• Oser préciser son handicap dans sa candidature. C’est la première question que l’on se pose lorsqu’on prépare une candidature. Beaucoup de candidats handicapés hésitent à préciser leur handicap dans leur CV… Pourtant, c’est un oubli à éviter absolument. Prendre ce risque entraîne parfois des déconvenues préjudiciables pendant l’entretien: l’entreprise ne pouvant pas systématiquement accueillir correctement le candidat si elle n’a pas été prévenue. La transparence sur ce premier point permet donc à l’entreprise de préparer au mieux l’entretien… et d’éviter que des détails purement pratiques et logistiques prennent le pas sur les compétences du candidat. Ainsi, il faut que la mention RTQH – Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé – soit présente en haut du CV, agrémentée du handicap en question et du matériel ou aménagement nécessaires.

• Postuler directement sur le site de l’entreprise, comme n’importe quel autre candidat. C’est un second point capital dans la recherche d’emploi. Un nombre important de candidats porteurs de handicap s’excluent trop souvent eux-mêmes du parcours «type» de recrutement. Cependant, emprunter la voie la plus simple est souvent la meilleure pour optimiser ses chances… Ainsi, la plupart des grands groupes disposent d’un espace recrutement sur leur site, le candidat n’a pas à le contourner. Au contraire – s’il le peut – il doit passer par le process de recrutement proposé sur le site de la marque employeur. Il ne faut pas oublier un élément essentiel: les entreprises recherchent avant tout des compétences!

• Privilégier les plateformes de recrutement généralistes ou spécialisées. Encore une fois, rappelons que le handicap ne doit pas constituer un frein à la recherche d’emploi. Pas question, donc, d’empêcher le candidat de rejoindre les «jobboards» généralistes à l’instar d’Indeed, Cadremploi, CornerJob ou Monster! Par ailleurs, il existe actuellement une dizaine de plateformes spécialisées – tantôt gratuites, tantôt payantes, privées et publiques – qui sont dédiées aux personnes porteuses de handicap. Parmi les plus connues, on peut par exemple citer avant tout Cap Emploi ou encore missionhandicap.com, apf.asso.fr, handiplace.org, hanploi.com, handicap-job.com…

• Suivez les entreprises sensibles à la question du handicap. Intéressez-vous aux structures qui se revendiquent «sensibles» au handicap. À titre d’exemple, des organismes tels que les EA – Entreprises Adaptées – sont des organismes spécialisés qui favorisent la réalisation des projets professionnels des travailleurs handicapés en vue de la valorisation de leurs compétences, de leur promotion et de leur mobilité au sein de la structure elle-même ou vers d’autres entreprises… Ainsi, l’un des premiers réflexes à avoir pour le candidat avant de postuler est également de se renseigner au préalable sur la politique de l’entreprise vis-à-vis des personnes handicapées.

• Réseautez sans cesse, matin, midi, et soir. En termes de réseautage aussi, le porteur de handicap, s’il le peut, ne doit pas s’exclure des procédés habituels. Le candidat ne doit pas hésiter à se rendre sur les forums et salons de recrutement. Il en existe même certains dédiés aux personnes porteuses de handicap à l’instar de Talent Handicap, Hello Handicap ou Handica, qui permettent de rencontrer des marques employeurs particulièrement sensibilisées sur le sujet. Quelques plateformes spécialisées organisent également des rencontres entre recruteurs et candidats. Enfin, tout candidat se doit de soigner sa présence en ligne. De plus en plus de recrutements se font via les réseaux sociaux – professionnels ou non – ou via des groupes de discussion ou forums web. Ce sont d’excellents canaux pour diffuser son CV et faire connaitre ses compétences.

Source LE FIGARO.

Pour marque-pages : Permaliens.