Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel à votre service ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires Handicap Info dans votre région

Pension de réversion

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l’assuré décédé (salarié ou fonctionnaire). Elle est reversée, si certaines conditions sont remplies, à son conjoint survivant ou à son (ses) ex-conjoint(s) ou aux orphelins (si le défunt était fonctionnaire).


Décès d’un salarié (régime général)
Décès d’un fonctionnaire

 

Décès d’un salarié (régime général)

 

Décès d’un fonctionnaire

 

Pour plus d’informations, visitez la rubrique Pension de réversion du site Service-Public.fr

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis ce lien sont données par le site www.service-public.fr

 

Haut de page

 

A savoir

Les régimes de retraite complémentaires des salariés (ARRCO et AGIRC pour les cadres) versent également une pension de réversion au veuf ou à la veuve d’un salarié.

Les conditions à remplir pour les percevoir sont différentes de celles applicables dans le régime général.

Les réversions des retraites complémentaires sont attribuées sans conditions de ressources à la veuve ou au veuf non remarié, âgé d’au moins 55 ans dans le régime ARRCO et d’au moins 60 ans dans le régime AGIRC (cet âge peut toutefois être avancé à 55 ans si le demandeur bénéficie de la pension de réversion de la sécurité sociale ou, à défaut, avec application d’un abattement). Aucune condition d’âge n’est toutefois exigée si le veuf ou la veuve a au moins 2 enfants à charge au moment du décès, ou s’il est invalide au moment du décès ou ultérieurement.

En présence d’un ex-conjoint non remarié, la pension de réversion est partagée entre le conjoint survivant et l’ex-conjoint. La réversion est égale à 60 % des droits à retraite complémentaire du défunt, auxquels peuvent s’ajouter des majorations pour enfants. Pour plus de précisions, on peut se reporter au site commun des régimes AGIRC et ARRCO.

 

Pour plus d’informations, visitez la rubrique La pension de réversion du site Ministère des Affaires sociales et de la Santé

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis ce lien sont données par le site www.social-sante.gouv.fr

 

Les commentaires sont fermés.