Voyager en avion

Les différents types de voyageurs handicapés

Avion volant au dessus des nuagesSelon la classification en vigueur dans le transport aérien, il existe trois types de passagers handicapés moteurs. Ces derniers sont classés selon le type de chaise roulante (wheelchair) nécessaire à leur déplacement.

  • WCHR : passager à handicap réduit, capable de marcher sur de courtes distances et de monter des escaliers. Leurs déplacements sont assurés en chaise roulante dans l’aéroport.
  • WCHS : passager à handicap moyen capable de marcher sur de courtes distances. Leurs déplacements sont assurés en chaise roulante jusqu’à l’entrée dans l’avion.
  • WCHC : passager à handicap important, dans l’incapacité de marcher. Leurs déplacements sont assurés en chaise roulante jusqu’au siège dans l’avion.

Il y a aussi d’autres types de handicap qui sont, chacun, régis par des droits et des devoirs.

Important :

Tout transport aérien d’une personne en situation de handicap voire simplement malade impose une entente préalable du service médical de chaque compagnie aérienne.

Lors de l’achat du billet d’avion, il est remis un formulaire international intitulé INCAD.

À noter :

La partie 1 du document comporte une déclaration du passager autorisant nominativement un médecin à fournir des informations médicales sur l’état de santé juste avant le voyage

La partie 2 du document est complétée par le médecin traitant, hospitalier… du passager. La Communication est réalisée sous pli confidentiel

D’autres renseignements complémentaires peuvent être diligentés à l’occasion de simples appels téléphoniques

Si l’état du passager le permet : éventualité, il peut être prévu qu’un médecin accompagne la personne concernée.

Le médecin de la compagnie aérienne, si tout est validé, donne son accord au service de réservation ainsi qu’à tous les services concernés par ce transport (escales du départ et de l’arrivée du vol, équipage et équipes techniques,…)

Pour d’autres cas : malvoyants, personnes à mobilité réduite, personnes ayant des problèmes d’audition,… : l’accord du service médical de la compagnie n’est pas obligatoire. Par prudence, il vaut mieux se renseigner au préalable et le signaler en tout état de cause à l’occasion de la réservation du vol.

Les personnes en situation de handicap effectuant de nombreux vols avec une compagnie donnée, peuvent obtenir la carte FREMEC, valable 5 années, délivrée par le service médical de la compagnie concernée.

Les personnes malades ou en situation de handicap peuvent obtenir des services complémentaires :

– un pré-embarquement avant l’arrivée des autres passagers

– siège supplémentaire, civières, oxygène, mise à disposition de prises électriques,…

Pour information :

Il convient de faire part de toutes ces demandes à l’occasion de la réservation y compris la gestion du fauteuil roulant s’il y a lieu durant le voyage.

Le personnel naviguant n’est pas habilité à donner des soins. Il a reçu une formation de secouriste pour gérer les urgences. Il convient donc de se renseigner avant toute réservation pour savoir si votre vol n’est pas assorti de l’obligation d’une présence d’un accompagnant voire de personnel médical

 

Pour plus d’informations, visitez la rubrique Handicap et voyage du site Routard.com

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis ce lien sont données par le www.routard.com

Les commentaires sont fermés.