Que faire s’il y a un cas de coronavirus dans mon voisinage ?…

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

Veillez avant tout à être vigilant, pour vous et pour les autres.

Que faire s’il y a un cas de coronavirus dans mon voisinage ?

1. Coronavirus près de chez vous : appliquez les gestes barrière

 

L’épidémie continue sa progression dans l’Hexagone. Le confinement des Français n’a pas encore montré ses premiers résultats car le nombre de cas d’infections au Covid-19 et le nombre de morts continuent d’augmenter dans le pays. Selon le bilan fourni par Jérôme Salomon lundi 30 mars, ce sont désormais 3 024 personnes qui sont décédées et plus de 40 000 qui ont été infectées. Désormais, de nombreuses personnes connaissent un collègue, un ami, un cousin éloigné qui a contracté le virus, dans des formes plus ou moins graves.

Malgré toutes les précautions qui sont prises depuis plusieurs semaines, d’autres personnes vont être infectées et peut-être dans votre voisinage proche. Comment faire si votre voisin de palier ou de maison est testé positif au Covid-19 ? La première règle à appliquer est, bien sûr, de continuer à respecter les gestes barrière préconisés par le gouvernement depuis bientôt un mois. Plus que jamais, continuez à respecter très scrupuleusement les mesures de confinement et limitez vos sorties au strict minimum. Cela vous permettra d’éviter au maximum une contamination mais surtout de ne pas propager vous-même le virus si vous êtes infecté. Restez donc confiné chez vous au maximum, pendant quatorze jours, la durée moyenne d’incubation du virus. Le plus important, si un cas de coronavirus survient dans votre voisinage, est de ne pas participer vous-même à sa propagation.

Si vous devez vous déplacer, alors veillez à bien respecter la distance d’un mètre avec toute personne que vous pourriez croiser. Si vous avez de la fièvre, une toux, des courbatures, alors ne sortez pas de chez vous. Consultez votre médecin traitant et, en cas de gêne respiratoire importante, appelez le 15, qui vous prendra en charge. Pour vous protéger et protéger les autres, soyez particulièrement vigilant dans les parties communes.

2. Coronavirus près de chez vous : attention dans les parties communes

 

Pour écarter tout danger, encore une fois pour vous mais aussi pour les autres, il y a quelques précautions à prendre dans les parties communes de votre immeuble ou de votre résidence. Elles dépendent toujours de votre domicile et de la configuration des parties communes. Même si vous vivez dans une maison sans proche voisinage, vous devez être prudent. Le coronavirus se transmet essentiellement par contact entre la main d’une personne et des surfaces ou objets contaminés. Il peut s’agir d’une porte, d’une poubelle, de la rampe d’un escalier…

Quand vous sortez et rentrez chez vous, privilégiez au maximum les escaliers à l’ascenseur, afin d’éviter tout contact. Si vous devez vous tenir à la rampe, alors ne vous touchez surtout pas le visage juste après et lavez-vous bien les mains en rentrant chez vous. Si vous avez touché la rampe avant de sortir, utilisez du gel hydroalcoolique. Pour rendre service à la communauté, n’hésitez pas à désinfecter les différents interrupteurs des parties communes, les poignées etc… Mais surtout, en cette période de confinement, pensez à la solidarité. Quels sont les gestes que vous pouvez adopter ?

3.Coronavirus près de chez vous : pensez aussi à la solidarité

 

La peur de la contamination ne doit pas vous faire oublier la solidarité. Si une personne de votre voisinage est testée positive, alors pensez aux personnes les plus fragiles qui pourront encore moins sortir de chez elles, pour ne pas risquer de contamination. Vous pouvez faire des courses et des achats pour votre voisine âgée sans avoir à entrer en contact avec elle. Il vous suffit simplement de bien définir les règles avant toute chose : vous laissez le sac devant chez elle, elle vous laisse l’argent dans une enveloppe ou vous remboursera plus tard… Vous pouvez également passer un coup de téléphone aux personnes seules de votre voisinage, pour qui la situation doit être encore plus difficile. En ces temps compliqué, un peu de solidarité ne fait pas de mal ; au contraire, ça ne vous fera que du bien, à vous comme à votre voisinage.

Source PLANET.

Pour marque-pages : Permaliens.