Pruniers : une structure accueillant des enfants autistes fermée à cause de la “vétusté des locaux”…

Après une inspection, le préfet de l’Indre a décidé de fermer le local de l’Ex-école libre de Pruniers.

La structure accueille des enfants autistes, mais l’inspection a constaté plusieurs “manquements” et “une vétusté globale des locaux”.

Pruniers : une structure accueillant des enfants autistes fermée à cause de la "vétusté des locaux". Les locaux de l'Ex-école libre de Pruniers.

À Pruniers, le local de l’Ex-école libre est désormais fermé, indique un arrêté préfectoral datant du 1er septembre. La structure, gérée par l’association “J’interviendrais”, accueillait des enfants autistes et présentant des troubles psychotiques. À la suite d’une inspection, la préfecture de l’Indre a pris une mesure de fermeture des locaux. 

Elle pointe plusieurs “manquements” et des “risques pour la santé et la sécurité physique ou morale des mineurs”. Lors de leur visite le 25 août, l’inspecteur de la jeunesse et des sports, ainsi que l’inspectrice de l’action sanitaire et sociale, ont constaté “une vétusté globale des locaux”, notamment la présence “d’objets divers contondants et coupants”, “de nombreux produits ménagers toxiques”, “des sols sales”, ou encore “l’absence de révision des extincteurs depuis 2016”.

Un environnement susceptible de nuire à la santé et à la sécurité des enfants

Au moment de la visite, la structure accueillait 14 enfants. Les inspecteurs estiment que “l‘environnement n’est pas adapté et susceptible de nuire à leur santé et sécurité physique”. Un défaut d’éclairage dans, au moins, une chambre a été souligné.

L’arrêté préfectoral ajoute également que le ruisseau “La petite Thonaise”, qui s’écoule au fond du jardin, “représente un danger”, en raison de sa largeur et de sa profondeur. Le grillage “d’environ 50 cm” qui en empêche l’accès est jugé insuffisant par l’inspection. La fermeture des locaux a donc été prononcer sine die. L’établissement “ne pourra rouvrir qu’après le passage d’une visite par le service en charge de la jeunesse et des sports”. 

Source FRANCE BLEU.

Pour marque-pages : Permaliens.