Du matériel médical reconditionné et revendu à petit prix, c’est possible avec Envie…

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

L’entreprise d’insertion Envie collecte le matériel usagé et le remet en état pour les professionnels et particuliers.

A Nantes, l'entreprise d'insertion Envie autonomie reconditionne du matériel médical.

  • Envie autonomie récupère des vieux fauteuils roulants, déambulateurs, chaises percées ou lits médicalisés.
  • Elle les démonte et les remet en état de fonctionner avec une garantie de deux ans.
  • L’opération est, de plus, effectuée par des salariés en insertion.

Bien connue pour ses produits électroménagers réparés puis revendus à petit prix, l’entreprise d’insertion Envie s’attaque aussi au matériel médical. Objectif : collecter fauteuils roulants, lits médicalisés, chaises percées, lève-personne et autres chariots de douche inutilisés et les remettre en état au profit de clients ayant besoin d’assistance technique au quotidien. A Nantes, elle vient ainsi d’inaugurer Envie autonomie 44, un magasin ouvert aux professionnels de santé et au grand public, associé à un atelier de réparation employant quatre personnes.

« On récupère du matériel défectueux, ou qui n’est plus aux normes, directement auprès des particuliers ou des établissements de santé. Récemment, une résidence pour personnes âgées avait une quarantaine de lits à se débarrasser. Sans nous, ils seraient allés à la benne », explique Stéphane Denis, responsable d’atelier.

De 50 % à 70 % moins cher que le neuf

Une fois collecté, le matériel est systématiquement nettoyé et démonté. « Généralement il suffit de changer les pièces d’usure (poignées, pneus, roulements, manchettes, toile d’assise…). Parfois, il faut faire un peu d’électronique ou de soudure. Dans la plupart des cas, on arrive à trouver une solution. Si c’est impossible, on ne conservera que les pièces détachées », précise Stéphane Denis. Une fois reconditionné, le produit est aseptisé et contrôlé, sous la vigilance d’une ergothérapeute. Puis il est remis à la vente avec une garantie de deux ans.

L’intérêt de la démarche, outre de lutter contre le gaspillage, est de proposer une solution d’équipement peu coûteuse. « Nos prix sont 50 % à 70 % inférieurs à ceux du neuf, explique Aurore Le Frêche, responsable d’activité. Pour un premier achat avec prescription médicale, la Sécurité sociale rembourse le matériel neuf. Donc notre offre va principalement intéresser des personnes recherchant un deuxième équipement pour être autonome au maximum. Par exemple une personne âgée souhaitant disposer d’un second fauteuil. L’aide à la mobilité est la première demande. » En 2020, le matériel reconditionné devrait, lui aussi, être pris en charge par l’Assurance maladie, ce qui « élargirait les perspectives » pour Envie.

Créée en 2014 à Angers-Trélazé, Envie autonomie est également présente à Rennes ou à La Roche-sur-Yon.

Le réseau Envie dans toute la France

Le réseau Envie regroupe une cinquantaine d’entreprises d’insertion réparties sur tout le territoire français. Plus de 3.000 salariés y travaillent en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé. La plupart des structures sont spécialisées dans le matériel électroménager mais certaines proposent aussi des services de recyclage. Dans l’agglomération nantaise, le magasin d’Envie 44 est installé à Saint-Herblain.

Source 20 MINUTES.

Pour marque-pages : Permaliens.