Coronavirus : le virus peut vivre jusqu’à une semaine sur les masques, révèle une étude…! Des Conseils..

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

Une étude menée par des chercheurs de Hong-Kong et récemment dévoilée révèle que le coronavirus peut rester plusieurs jours sur les masques de protection que des milliers de personnes appliquent sur leur bouche et leur nez justement pour s’en protéger.

Coronavirus : le virus peut vivre jusqu’à une semaine sur les masques, révèle une étude

Les masques chirurgicaux sont-ils vraiment efficaces pour se protéger contre le coronavirus ? Oui, mais à condition de bien les utiliser. Une étude menée par des chercheurs de l’Université HKU de Hong Kong vient en effet de révéler que le Covid-19 pouvait vivre jusqu’à sept jours consécutifs sur la surface extérieure des masques faciaux et jusqu’à quatre jour sur le surface intérieure. Publié le 2 avril dans la revue scientifique The Lancet et repéré par CNews, leur rapport conclut ensuite sur la nécessité de les changer souvent et d’appliquer les bons gestes lors de la manipulation de ces précieux carrés de papier.

1. Masques chirurgicaux : le conseil des chercheurs

Tous les deux à l’initiative de cette étude, Leo Poon Lit-man, le chef du département des sciences et techniques de laboratoires de santé de HKY et Malik Peiris, virologue en santé publique et clinique, l’assurent : “Il est vraiment très important, lorsque vous portez un masque chirurgical, de ne pas toucher sa surface extérieure avec les mains”. Sans quoi, “vous pouvez contaminer vos mains et si vous touchez ensuite vos yeux, vous pouvez transmettre le virus à votre organisme”.

En France, l’exécutif qui était jusqu’alors resté très prudent quant à la généralisation du port du masque sur le territoire, a fait savoir en fin de semaine dernière qu’il “encourageait” le “grand public” à “porter des masques alternatifs” aux masques chirurgicaux dont l’ensemble du personnel soignant manque cruellement.

Les bureaux du Premier ministre ont cependant tenu à souligner que “l’usage de masque alternatif ne doit pas induire un sentiment de fausse sécurité”, et “ne remplace en aucun cas les mesures de distanciation sociale, les mesures de confinement et le respect des gestes barrières”.

Le point sur les bons gestes à adopter lorsque l’on porte un masque alternatif.

2. Masque artisanal : comment bien le porter pour se protéger du coronavirus

Depuis la volte-face du gouvernement sur le port du masque, et alors que les soignants du pays en manquent depuis des semaines, de nombreux tutos ont été publiés sur la toile pour expliquer comment fabriquer soi-même son masque facial en tissu. Et depuis quelques jours, d’autres tutos ont été mis en ligne, cette fois-ci pour expliquer comment bien le porter et rendre son utilisation optimale.

Ainsi, il est recommandé de bien se laver les mains avant de le manipuler pour sortir. Une fois rentré chez soi, il faut également le retirer aussitôt et à nouveau, bien se laver les mains. Les masques artisanaux en tissu sont bien entendu réutilisables mais pour que leur protection contre le virus soit optimale, il convient là encore de respecter certaines mesures d’hygiène. Découvrez lesquelles.

3. Masque artisanal en tissu : comment bien le nettoyer pour le réutiliser ?

Un masque facial en tissu peut tout à fait être réutilisé. Toutefois, il faut veiller à bien le laver après chaque utilisation. Un lavage à la main ne suffit pas, il est nécessaire de “le laver en machine à 60° puis de bien le sécher”, insiste le docteur Jonathan Favre après de nos collègues de BFM. Celui-ci propose également une alternative quelque peu surprenante : le passage “au four à 70°C”. Et contrairement à une idée reçue, lors du lavage en machine, “il ne faut pas mettre d’alcool ou de javel, qui pourraient abîmer le tissu et donc ses capacités de filtration”.

Source PLANET.

 

Pour marque-pages : Permaliens.