Coronavirus : 28 millions d’interventions chirurgicales annulées à travers le monde….

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

Les hôpitaux ont reporté un grand nombre d’actes afin de faire face à l’accueil des patients atteints du Covid-19.

Coronavirus : 28 millions d’interventions chirurgicales annulées à travers le monde. Illustration

  • D’après une étude, 28 millions d’opérations chirurgicales ont dû être reportées ou annulées dans le monde, en raison de l’épidémie de coronavirus.
  • La plupart des hôpitaux ont annulé leurs actes pour se concentrer sur les malades du Covid-19 et éviter de déplacer d’autres patients.
  • Les hôpitaux comme celui de Rennes doivent désormais rassurer leurs patients pour reprogrammer les actes reportés.

Leur opération était prévue, parfois de longue date, mais ils ont dû attendre. Des millions de patients ont vu leur acte chirurgical être déprogrammé en raison de l’épidémie mondiale de coronavirus​. D’après une étude menée par le groupe CovidSurg Collaborative et révélée par le CHU de Rennes, le Covid-19 aurait engendré le report de plus de 28 millions d’interventions chirurgicales à travers le monde.

Pour obtenir ce chiffre, le consortium s’est basé sur une interruption de 12 semaines de l’activité hospitalière, au profit de l’accueil des malades du Covid-19. Le chiffre est édifiant : 28,4 millions d’interventions programmées ont été reportées, voire annulées. D’après cette étude de modélisation publiée dans le British Journal of Surgery, chaque nouvelle semaine d’interruption des services hospitaliers entraînerait 2,4 millions de nouvelles annulations.

Les chercheurs de l’université de Birmingham chargés de l’étude se sont basés sur les informations communiquées par les chirurgiens de 359 hôpitaux situés dans 71 pays. Selon eux, 72,3 % de la chirurgie programmée pourrait être annulée durant la période critique de l’épidémie.

Opérations retardées pour des malades du cancer

Le domaine d’intervention le plus touché serait l’orthopédie avec 6,3 millions d’actes annulés. Mais ce qui inquiète les chirurgiens, ce sont les reports d’interventions oncologiques pour des malades du cancer. La projection des chercheurs envisage un report de 2,3 millions d’actes à travers le monde. Si l’on prend l’exemple du Royaume-Uni, cela représenterait 36.000 actes annulés.

Au CHU de Rennes, qui coordonnait la publication de cette étude en France, ce sont environ 2.000 actes qui ont dû être reportés en raison de l’épidémie de coronavirus. Les médecins ont pu retrouver le chemin des blocs depuis lundi. « Il faut éviter les pertes de chances pour les patients », prévenait le professeur Gilles Brassier, président de la commission médicale d’établissement du CHU rennais.

« Des pathologies diagnostiquées à un stade très tardif »

Les professionnels ont dû convaincre la population, réticente à l’idée de venir à l’hôpital. « Dans beaucoup de disciplines, nous avons vu des pathologies diagnostiquées à un stade très tardif ». Par crainte du virus, des personnes ayant subi un infarctus ou souffrant d’une appendicite n’ont pas consulté. « Nous avons fait face à des taux de complication qui n’existaient plus. Les conséquences peuvent être graves », estime le professeur Brassier.

Source 20 MINUTES.

Pour marque-pages : Permaliens.