Noël approche – Offrez aux enfants handicapés une fête de Noël qui leur soit accessible…

Il suffirait de pas grand-chose pour modifier radicalement le Noël d’un enfant handicapé.

Noël - accessibilité enfants handicapés

Aucun doute, Noël approche.

L’excitation, la joie et l’allégresse qui débordent des rues commerçantes pour envahir nos foyers sont indéniablement contagieuses.

Cette gaieté est particulièrement magique pour les enfants qui, contrairement aux plus cyniques parmi nous, se réjouissent encore de la visite du père Noël et imaginent les elfes en train de mettre la dernière main aux cadeaux qui se retrouveront bientôt au pied de nos sapins.

Aujourd’hui, j’aimerais toutefois attirer votre attention sur la façon dont les enfants handicapés vivent Noël et sur le fait qu’ils risquent fort de passer à côté d’expériences qui, pour moi, constituent un rite de passage de l’enfance.

L’une de ces enfants s’appelle Emily, et c’est ma fille.

Emily a 11 ans. Elle souffre de spina bifida et se déplace en fauteuil roulant. Comme la plupart des filles de son âge, elle adore Noël. La magie du 25 décembre et les manifestations qui l’entourent sont évidemment spéciales pour notre famille, mais rien ne vaut l’excitation que nous lisons dans ses yeux.

Le plus triste, ce sont tous ces lieux et manifestations créés spécialement à l’occasion de Noël pour les enfants de son âge, auxquels elle ne peut accéder en fauteuil roulant.

Voilà bien longtemps que nous avons renoncé à rendre visite au père Noël dans sa grotte. Non seulement Saint Nicolas et ses elfes nous ont dit qu’il n’y avait pas d’accès handicapé, mais en plus nous avons appris qu’il n’existait aucun endroit où Emily pouvait se reposer en cas de besoin.

Quand elle était plus petite, nous avons découvert que de nombreux magasins de jouets, aux somptueuses décorations de Noël, étaient inaccessibles aux fauteuils roulants. La déception sur son visage a constitué pour notre famille une expérience aussi déchirante que prévisible.

Si les foires hivernales sont plus accueillantes en termes d’accessibilité, une fois à l’intérieur, il y a de grandes chances qu’aucun manège ne puisse recevoir d’enfants handicapés. Là encore, Emily passe à côté de la fête. Et nous restons impuissants face à la déception de notre fille.

Cette année, c’est la même chose.

L’an dernier, notre centre commercial local a accueilli une boule de neige géante dans laquelle les enfants pouvaient entrer et s’amuser. C’était compter sans un obstacle de taille: le fauteuil roulant d’Emily ne pouvait monter les marches menant à l’attraction elle-même.

Et ne parlons pas de l’affligeante étude récemment menée par Scope, organisation caritative pour les personnes invalides, selon laquelle 43% des enfants handicapés se voient dans l’incapacité d’accéder à une manifestation festive. Sachant qu’il existe 900 000 familles de personnes handicapées au Royaume-Uni, on a une idée du nombre d’enfants potentiellement exclus de l’allégresse ambiante.

C’est un crève-cœur de voir que son enfant se sent exclu et ne peut participer aux mêmes activités que les autres. Ce genre d’exclusion, qui aboutit déjà à l’isolement en temps normal, est nettement plus cruel à Noël.

L’enquête de Scope indique également que deux parents sur cinq (38%) déclarent que leur enfant handicapé a “rarement”, voire “jamais”, l’occasion de tisser des liens et de se mêler à des enfants valides. Je n’en suis malheureusement pas surpris.

J’écris cet article dans l’espoir d’attirer l’attention sur ce que vivent les enfants handicapés et leur famille, notamment au moment des fêtes de Noël. J’espère que les organisateurs d’événementiels, les propriétaires de magasins et tous ceux qui sont en première ligne en matière de réjouissances destinées aux enfants prendront le temps de lire ceci.

Pensez aux enfants qui n’ont pas la possibilité de s’amuser avec les autres.

Pensez à la façon dont vous pouvez les aider.

Il suffirait de pas grand-chose pour modifier radicalement le Noël d’un enfant handicapé.

Nous vous souhaitons à tous joyeux Noël et bonne année!

Source Huffington post.

7

Cognac: refusés dans un avion à cause de leur handicap…

Le club de tennis de Cognac devait recevoir deux joueurs de tennis argentins. Handicapés, ils n’ont pas pu prendre l’avion à Prague… et ont raté leur train pour la Charente.

Handicapés - Cognac: refusés dans un avion à cause de leur handicap

ls devaient être à Cognac ce mardi pour s’entraîner et faire une démonstration au club de tennis. Mais Air France en a décidé autrement. Deux jeunes joueurs handicapés argentins, engagés sur des tournois internationaux, n’ont pas pu prendre leur avion, hier, à Prague pour rejoindre la France. “C’est la première fois que ça nous arrive”, remarque Jonathan Abadie, ancien joueur de Cognac, qui les accompagne.

A l’enregistrement, hier midi, la compagnie a indiqué aux deux jeunes hommes qui se déplacent en fauteuil roulant qu’ils auraient dû signaler leur présence au moins 48 heures à l’avance pour bénéficier d’une assistance. C’est d’ailleurs écrit noir sur blanc sur le guide en ligne des services de la compagnie à destination des personnes à mobilité réduite.

Mais “on voyage partout et on n’a jamais eu un problème comme ça”, assure Jonathan Abadie, à qui une responsable aurait lancé: “Vous ne montez pas dans l’avion. C’est comme ça. C’est le règlement d’Air France.” Or, “quand on est un international, on ne sait pas exactement quand on va sortir d’un tournoi”, ajoute Chris Dumas, au club de tennis de Cognac.

Résultat, les deux joueurs de tennis et leur accompagnateur ne sont arrivés à Paris qu’en fin de journée, hier, via un vol Vueling. Ils ont, par conséquence, raté le train qui devait les conduire de Paris Charles-de-Gaulle à Angoulême. “On a voulu réserver un TGV depuis Montparnasse. Ca a marché pour moi”, raconte Jonathan Abadie. Mais pour la SNCF aussi, mieux vaut être prévoyant quand on est handicapé et qu’on souhaite voyager. “Il faut également prévenir 48 heures à l’avance”, constate l’accompagnateur, qui a donc décidé de rester sur Paris. Déçu forcément.

Ce voyage en Europe, c’était l’occasion de revoir ses copains du club de Cognac. Ses deux jeunes joueurs participent, cette semaine, à un tournoi à Orléans. Ils reprendront l’avion dimanche pour l’Argentine.

Ce mardi, une affaire du même genre a été reprise par plusieurs médias nationaux. A Nancy, un homme non-voyant a indiqué n’avoir pas pu prendre le bus parce qu’il n’avait pas coché la bonne case à l’inscription et qu’il n’avait pas signalé son handicap. “De la discrimination pure et dure”, estime-t-il.

HANDICAP : Les pouvoirs cachés d’une balle de golf….

Grand Nancy – Handicap

En trois ans, l’association Albratros a su montrer que le golf pouvait, pour les handicapés ou les seniors, être un outil étonnant de resocialisation voire de réinsertion. Elle veut intensifier son action.

Avec un début de carrière brillant dans la restauration, la voie d’Aurélien* était toute tracée. Et puis l’imprévisible : un AVC, une aphasie, des séquelles irréversibles, une famille qui se mobilise mais toute une existence qui s’effondre avec le handicap. Aurélien mène aujourd’hui un combat qui va lui permettre de retrouver un travail dans les espaces verts. Sur sa route, il a croisé l’association Albratros de Pulnoy. Elle a contribué à tracer ce nouveau chemin…

Depuis trois ans, Albatros travaille en effet à favoriser « l’insertion sociale, l’épanouissement et la mobilité des personnes handicapées ou des seniors sédentaires par une pratique adaptée du golf »….

Plus d’information, cliquez ici.

L’association Albatros entend développer son activité d’insertion sociale et d’épanouissement par la pratique du golf Photo ER

Source EST REPUBLICAIN.

LONDRES : Mondiaux HANDISPORT DU 14 AU 23 JUILLET 2017…

La commission de sélection a rendu son verdict en sélectionnant 20 athlètes et 3 guides qui partiront à Londres, du 14 au 23 juillet, pour défendre les couleurs de la France aux prochains Championnats du Monde World Para Athletics……

Plus d’information, cliquez ici

Source http://athletisme-handisport.org

Festival, cinéma, théâtre: sortir malgré le handicap

Le groupe Malakoff Médéric a réalisé une étude inédite sur l’accessibilité à la culture des personnes en situation de handicap. Instructif.

Une image a frappé les esprits égayés par le Hellfest, le festival de musique extrême de Clisson (Loire-Atlantique), le week-end dernier: un jeune homme dans son fauteuil, porté par le public. «C’est une image familière!», s’exclame un habitué, surpris que l’on s’étonne encore…

Un jeune homme dans son fauteuil, porté par le public lors du festival de musique extrême, le Hellfest, à Clisson (Loire-Atlantique).

Plus d’information, cliquez ici.

Source Le Figaro

Villeneuve-d’Ascq Danseuses et handicapées, Alice et Kimberley remportent un prix national

Leur duo, formé à l’Institut d’éducation motrice de Villeneuve-d’Ascq Christian-Dabbadie, vient de remporter un prix national, devant une centaine d’autres chorégraphies Handidanse. Alice, 17 ans, et Kimberley, 18 ans, ont charmé le jury selon des critères supplémentaires par rapport aux valides….

Plus d’information, cliquez ici.

Source La Voix du NORD

A Vitrolles, “le Poulpe” fait plonger le public handicapé

A Vitrolles, “le Poulpe” fait plonger le public handicapé

L’école de plongée sous-marine vitrollaise “Le Poulpe” a proposé samedi à la piscine Tournesol au Liourat des baptêmes de plongée à toutes les personnes en situation de handicap qui s’étaient préalablement inscrites sur présentation d’un certificat médical….

Plus d’information, cliquez ici.

Source LA PROVENCE.

Au lycée, les élèves sont sensibilisés au handisport et au sport adapté Enseignement et formation

Au lycée, les élèves sont sensibilisés au handisport et au sport adapté

Enseignement et formation

Des temps d’échange importants

En tout, une cinquantaine de professionnels, d’adhérents ou d’usagers ont proposé de multiples ateliers sportifs afin de sensibiliser les élèves à la pratique du sport par des personnes déficientes motrices, sensorielles ou en situation de handicap mental. Ils ont pratiqué avec des personnes en situation de handicap du foot fauteuil, du handibasket, du handball, du cirque, du judo, de la joëlette, de la sarbacane, de la boccia, du torball, de la cecipétanque, du vélo pousseur, du handibike et de l’initiation à la canne pour déficients visuels…

Plus d’information, cliquez ici.

Source LA DEPÊCHE.