Castelnau-le-Lez : mobilisation des riverains contre un projet immobilier… Ils militent pour aider un habitant en fauteuil roulant à garder son autonomie …

Tampon Conseil Handicap Info Vous avez besoin d'un professionnel de confiance ? Cliquez sur cet encart pour consulter les partenaires agréés Handicap Info dans votre région

Un projet immobilier en cours de construction à Castelnau-le-Lez mobilise les riverains. Ils militent pour aider un habitant en fauteuil roulant à garder son autonomie et pour sauver un chêne centenaire.

La rue de la salaison à Castelnau-le-Lez doit être goudronnée pour le futur immeuble "Le Clos des Oliviers "

C’est un coin de verdure aux portes de Montpellier, une banlieue résidentielle calme et pavillonnaire que ses riverains veulent défendre.

Un quartier attractif comme le vante la brochure des Nouveaux Constructeurs, promoteurs du ” Clos des Oliviers”, résidence de 32 appartements en construction : ” À 15 km du bord de mer, le Clos des Oliviers est un quartier vert et convoité de Castelnau-le-Lez, desservi par la ligne 2 du tramway […] Ce programme immobilier neuf privilégie la dimension humaine.

Mais, la contestation gronde chez les riverains. L’aménagement d’une route en remplacement d’un chemin fait polémique. Pour accéder à la résidence « le Clos des Oliviers »,  Mairie et Métropole doivent goudronner un chemin. Ce qui en ferait une rue passante : la rue de la  Salaison à Castelnau-Le-Lez verrait alors une cinquantaine de voitures l’emprunter chaque jour, au grand dam des habitants.

“Ca va devenir trop dangereux pour moi de circuler !”

Christian Bedos, riverain handicapé

Parmi les contestataires, Christian Bedos, lourdement handicapé. Il est en fauteuil roulant et vit avec sa mère dans une maison donnant sur cette voie. Si ce chemin devient une route, ils seront coincés chez eux ou devront vendre leur maison,  car pas question d’emprunter la route en fauteuil roulant. ” Je ne vais plus pouvoir me déplacer ! Je crains pour ma liberté de circuler . Cette nouvelle voie va être sans trottoir et il y aura trop de voitures, c’est dangereux pour moi ” s’inquiète-t-il.

Un chêne centenaire menacé

Le chêne centenaire risque d'avoir ses racines sectionnées par les travaux

Le week-end dernier, les habitants se sont réunis dans la rue pour faire connaitre leur opposition. Avec un deuxieme enjeu à défendre  : sauver un chêne centenaire implanté dans le chemin de terre qui va être goudronné, avec le risque de voir ses racines coupées par les canalisations.

” C’est un véritable trésor !  Il faut garder garder ce patrimoine vert, même si il est sur une propriété privée” argumente Laurent Ballesta , ex-conseiller scientifique de Nicolas Hulot.

De son côté, Frédéric Lafforgue , maire de Castelnau-le-Lez, assure qu’il tente de trouver une solution. Une réunion entre Mairie, Métropole et promoteurs est prévue la semaine prochaine.

Source FR3.

Pour marque-pages : Permaliens.