Avoir un chien réduit de 36% vos risques de mortalité cardio-vasculaire…

Le chien est le meilleur ami de l’homme. C’est aussi le meilleur allié contre les risques d’accident cardio-vasculaire.

C’est la fédération française de cardiologie qui le dit : le risque de mortalité diminue de 36%.

Elle lance une campagne de sensibilisation à la télévision.

Alexandre Cachia, Administrateur de la Fédération Française de cardiologie.

Alès, France

Le chien est le meilleur ami de l’homme. C’est aussi le meilleur allié contre les risques d’accident cardio-vasculaire. C’est la fédération française de cardiologie qui le dit : le risque de mortalité diminue de 36%.  Elle lance une campagne de sensibilisation visible à la télévision à partir de ce dimanche et jusqu’au 4 juin.

Sensibiliser aux risques pour la santé de la sédentarité

Promener son chien permet également de sortir de l’isolement. L’espérance de vie est de 85 ans pour les femmes, 79 pour les hommes. Mais les femmes ne vivent en moyenne en bonne santé que 64 ans contre 62 pour les hommes. Avoir une activité physique est donc un enjeu majeur pour les seniors.

« Les maladies cardio-vasculaires tuent chaque jour 400 personnes. » Alexandre Cachia

Source FRANCE BLEU.

Pour marque-pages : Permaliens.