A Perpignan, une association d’aide aux personnes handicapés se fait voler du matériel depuis plusieurs mois…

Une délégation de l’association des paralysés de France – France handicap subit depuis plusieurs mois des vols et des dégradations de matériels sur son site situé à Perpignan. Récemment les employés ont même reçu des menaces.

La direction a déposé deux plaintes.

Depuis plusieurs semaines, des fauteuils roulants sont volés à l'association APF France Handicap à Perpignan - septembre 2020

Vols de matériels

La situation se dégrade de jour en jour entre l’association et les habitants du quartier du Haut Vernet à Perpignan. Les locaux de la délégation de l’APF ( Association des paralysés de France – France handicap) sont victimes depuis plusieurs mois de dégradations : vols de fauteuils roulants, vols de matériels, dégradations de véhicules.

Jouxtant le parc du lycée Maillol sur l’avenue du Maréchal-Joffre à Perpignan, bordé par un jardin potager et traversé par un cours d’eau, le vaste site de l’APF du Haut Vernet se trouve – selon la directrice de la délégation, Paola De La Torre – dans un quartier sensible.

Nous sommes dans un quartier politique de la ville avec des problèmes économiques et sociaux.

Paola De La Torre, directrice de la délégation

Chaque jour, depuis sa prise de poste en janvier dernier, elle constate des dégradations. Pendant le confinement elle a retrouvé de nombreux fauteuils roulant détériorés à l’extérieur du site, “j’en ai même retrouvé un dans le ruisseau à côté du local“, ajoute la directrice.

Menaces sur les employés

La porte de notre garage a été fracturée et il est régulièrement squatté la nuit.  En fin de journée, alors que l’on est encore là, les squatteurs viennent s’installer dans le jardin.

Paola de La Torre

Mais dernièrement, ces incivilités et dégradations sont montées crescendo. Les employés de l’association ont été menacés : “on a reçu des briques sur nos voitures et ils nous menacent de les brûler.

Aujourd’hui, la direction et les employés du site demandent à travailler dans un climat apaisé, serein et sécurisé.

Pour l’instant, on limite l’impact sur nos bénéficiaires, on ne leur dit pas tout… on les protège !

Un salarié de l’APF

L’association accueille chaque semaine une vingtaine de personnes en situation de handicap à qui elle propose des activités et des ateliers. Aujourd’hui, ces exactions privent les bénéficiaires de sortie en mer puisque leur “Tiralo” (un fauteuil roulant pour aller dans l’eau) a été dérobé.

Des morceaux de tiralo  et de fauteuils ont été retrouvés dans le ruisseau à côté du local de l'APF Handicap - septembre 2020

Rondes de polices et médiateurs

Depuis le début de l’année, deux plaintes ont été déposées. La mairie de Perpignan a missionné un médiateur qui est intervenu ce mercredi 2 septembre 2020 sur le site.

On espère que cela va s’arranger, et que l’on va trouver une solution, ce n’est plus vivable comme ça…

Un salarié de l’APF

Pour l’instant les appels au secours de cette association semblent avoir été entendus. La police municipale et la police nationale ont promis d’envoyer des patrouilles dans le secteur.

Source FR3.

 

Pour marque-pages : Permaliens.