Travailleurs en situation de handicap

Les travailleurs en situation de handicap bénéficient de dispositifs spécifiques, destinés d’une part à faciliter leur accès et leur adaptation au marché du travail et d’autre part, à en inciter et favoriser l’embauche par les employeurs.

Alternance pour les personnes handicapées
Compte personnel de formation
Contrat de rééducation professionnelle
Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)
Formation professionnelle des personnes handicapées
Obligation d’emploi en faveur des travailleurs handicapés
Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)
Stage de rééducation professionnelle
Travail en milieu ordinaire et les aides aux employeurs

 

Alternance pour les personnes handicapées

Conjuguant enseignement théorique et expérience sur le terrain, les formations en alternance sont souvent synonymes d’insertion professionnelle réussie pour les personnes handicapées. Si elles présentent de vraies opportunités, ce sont aussi des filières exigeantes : mode d’emploi.

Plus d’information, consultez la rubrique l’Alternance, opportunités et exigences

Source : www.agefiph.fr

 

Haut de page

 

Contrat de rééducation professionnelle

Le contrat de rééducation professionnelle est destiné aux personnes assurées sociales qui, du fait d’un handicap, ont perdu la possibilité d’exercer leur emploi.

1. Les avantages de l’alternance

L’alternance présente un intérêt majeur pour une personne handicapée. Elle peut en effet vous permettre de construire un parcours vers l’emploi adapté à votre situation de handicap, ainsi qu’une entrée (ou une reconversion) progressive dans le monde professionnel….

2. Un parcours exigeant

Si l’alternance peut être une vraie opportunité pour une personne handicapée, c’est aussi un parcours exigeant, dont vous devez bien connaître les contraintes et les spécificités.

3. Vos questions

Jeune handicapé, vous souhaitez vous orienter vers l’apprentissage. Compte tenu de votre handicap, vous pensez avoir besoin d’un accompagnement individualisé…

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Contrat de rééducation professionnelle

 

Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

Les employeurs publics d’au moins vingt agents qui ne respectent pas le taux d’emploi de 6% de travailleurs handicapés doivent verser une contribution annuelle au FIPHFP. Cette contribution est calculée à proportion des effectifs de travailleurs handicapés manquants.

Le FIPHFP a pour mission de favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés dans les trois versants de la fonction publique.

Le fonds est constitué en établissement public administratif, placé sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’Etat, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget. Sa gestion administrative est confiée à la Caisse des dépôts et Consignations. Le comité national, organe délibérant de l’établissement, comporte vingt membres représentants les employeurs publics, les personnels et les associations de personnes handicapées. Le comité national fixe les orientations stratégiques du fonds, il est relayé par vingt-six comités régionaux, composés de manière analogue et présidés par le Préfet de région.

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

 

Haut de page

 

Formation professionnelle des personnes handicapées

Elle repose sur le principe général d’ouverture des formations de droit commun, dans le respect du principe d’égalité de traitement et sur le principe d’adaptation des formations aux besoins des stagiaires handicapés.

La formation facilite l’entrée dans la vie professionnelle ou le maintien dans l’emploi des personnes handicapées par l’acquisition de nouvelles compétences et qualifications.

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Formation professionnelle des personnes handicapées

 

Obligation d’emploi en faveur des travailleurs handicapés

Toutes les entreprises de 20 salariés et plus ont obligation d’employer (à temps plein ou à temps partiel) des travailleurs handicapés et autres bénéficiaires de l’obligation d’emploi dans la proportion de 6% de l’effectif total de leurs salariés. Les formulaires qui doivent être remplis par les entreprises pour la déclaration d’emploi sont dans l’onglet « Comment ? »

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Obligation d’emploi en faveur des travailleurs handicapés

 

Haut de page

 

Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

Se faire reconnaître travailleur handicapé permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

 

Stage de rééducation professionnelle

Suivre une formation qualifiante de longue durée avec la possibilité d’être rémunérée.

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Stage de rééducation professionnelle

 

Haut de page

 

Travail en milieu ordinaire et les aides aux employeurs

La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) oriente le travailleur handicapé vers le milieu de travail le plus adapté, en tenant compte de ses possibilités réelles d’insertion.

Il peut s’agir du milieu protégé (établissement ou service d’aide par le travail – ESAT) ou du milieu ordinaire de travail (dont font partie les « entreprises adaptées » et les « centres de distribution de travail à domicile »).

La qualité de travailleur handicapé reconnue par la CDPAH permet de bénéficier de mesures et d’obligations légales spécifiques, propres à favoriser l’insertion professionnelle ou au maintien dans l’emploi en milieu ordinaire.

 

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Travail en milieu ordinaire et les aides aux employeurs

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis cette page sont données par le site www.emploi.gouv.fr

Les commentaires sont fermés.