Dentiste – Chirurgien dentiste – Soins – Prothèses Dentaires

DENTISTE – CHIRURGIEN DENTISTE

 

Même sans problème apparent, il est important de consulter régulièrement votre dentiste. Ces visites de contrôle lui permettront d’effectuer des soins préventifs, tel que le détartrage et de diagnostiquer des problèmes dentaires avant qu’ils vous fassent souffrir.

 

Vous cherchez un moyen de contacter ou de vous rendre chez un dentiste ou un chirurgien dentiste en France, proche de chez vous?

Petite fille chez le dentiste

Pour plus d’informations, visitez la rubrique Dentiste du site Allo Médecins.fr

 

Toutes les informations auxquelles vous aurez accès depuis ce lien sont données par le www.allo-medecins.fr

Symbole même de l’hygiène et de la séduction, la dentition est la clé de notre sourire et prend une place importance dans notre vie relationnelle. Pourtant, nos dents sont trop souvent encore négligées. Le chirurgien-dentiste a un rôle comparable à celui du médecin traitant et devrait  être consulté régulièrement tant pour prévenir que soigner les principaux problèmes bucco- dentaires.

1 – Qui est le dentiste ?

Encore craint par environ la moitié de la population française, le dentiste veille à la santé de la bouche, des dents et des gencives. Son rôle est autant de guérir que de prévenir les problèmes dentaires, les principaux étant les caries, la plaque dentaire ainsi que les maladies gingivales et parodontales. Ses armes : des examens bucco-dentaires approfondis, des conseils, des prescriptions d’hygiène personnalisées mais aussi le cas échéant, des soins pour réparer, remplacer et corriger les défauts de positionnement. Ses spécialités sont l’orthodontie et la parodontie. Cette profession réglementée est organisée et contrôlée par le conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.

2 – A quel moment consulter un dentiste ?

Il faut prendre l’habitude, si possible dès le plus jeune âge de consulter un chirurgien-dentiste au moins une fois par an, pour un adulte et deux fois par an pour un enfant. Ce réflexe permet d’effectuer un contrôle visuel (et éventuellement radiologique) pour mettre en relief certaines zones oubliées lors du brossage et de procéder à un détartrage annuel. Toutefois, en cas de risque ou de présence confirmée de lésions carieuses ou gingivales, les soins et la surveillance seront plus fréquents.

3 – Quand va-t-on voir un dentiste ?

Il ne faut pas attendre d’avoir mal pour consulter. De façon générale, tout changement buccal doit amener à consulter : une mauvaise haleine, une dent sensible au chaud/froid ou qui coupe la langue, une impression de mobilité ou encore un tassement alimentaire entre les dents, des gencives rouges et enflées ou qui saignent.

4 – Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Toutes les personnes dont la bouche constitue un terrain plus favorable au développement de caries et de gingivites, celles qui portent des prothèses dentaires ainsi que celles qui négligent la régularité des soins et du brossage.

5 – Que faut-il préparer pour sa première consultation ?

  •  Les antécédents personnels : répertoriez toutes vos anciennes caries et autres problèmes dentaires ;
  •  Les ordonnances : celles des traitements en cours surtout s’il s’agit de psychotropes, anticoagulants ou antibiotiques ;
  • Les examens antérieurs : les radios panoramiques déjà réalisées.

6 – Comment se déroule la première consultation ?

Lors du premier rendez-vous, le chirurgien-dentiste examine attentivement votre bouche pour y diagnostiquer un éventuel risque carieux et parodontal ou bien vérifier l’état de vos prothèses si vous en portez. Il peut ensuite effectuer des radios pour examiner plus en profondeur les dents et l’os des maxillaires. S’ensuit alors une série de questions concernant votre santé générale : diabète, hypertension par exemple ainsi que vos antécédents bucco-dentaires (perte de dents, déchaussement, fragilité de la mâchoire, etc.)

Enfin, le dentiste s’intéresse à votre mode de vie, c’est-à-dire les habitudes alimentaires ainsi que la consommation de tabac ou d’alcool. Sauf s’il y a urgence, un chirurgien-dentiste ne démarre pas de véritables soins lors d’un premier rendez-vous.

7 – Les mots clés à connaître

La plaque dentaire se définie par un ensemble de bactéries qui se fixent sur les dents et finissent par former un film sur la surface. Cette plaque peut se durcir et se transformer en tartre qui a lui-même une action irritante sur les gencives. En association avec des aliments sucrés rejettent les produits acides pour former les caries ;

Les caries sont de minuscules trous qui se forment à la surface de l’émail des dents. Elles se développent dans des espaces inter dentaires ou dans les sillons des molaires. Plus elles se développent, plus les trous deviennent irréversiblement grands ;

La gingivite est une inflammation des gencives qui gonfle en réaction aux microbes de la plaque dentaire. Cette pathologie peut se traiter à l’aide d’un brossage efficace et de détartrages réguliers ;

La parodontie peut se définir comme l’aggravation d’une gingivite non traitée, c’est-à-dire l’inflammation du parodonte, l’ensemble des tissus de soutien de la dent (gencive, ligament et os). Elle se traduit par une gencive rouge, gonflée qui saigne au moindre contact. Le traitement peut débuter par un polissage des racines et une élimination de la plaque pour finir parfois par une greffe de gencive et un comblement des lésions osseuses.

Plus d’informations, consultez la rubrique dentiste

Source www.doctissimo.fr

 SOINS – PROTHESES DENTAIRES

 

Les soins dentaires sont nombreux, chacun répond à une situation bien précise.

Visite de contrôle, simple pansement, extraction, dévitalisation, ou encore prothèses dentaires,…

Avoir de belles dents passe bien sûr par le respect de règles hygiéniques élémentaires.

Règles impératives mais pas forcément suffisantes : il s’avère parfois nécessaire de consulter son dentiste. Petit tour d’horizon des soins dentaires…

Les plombages

Le plombage est le soin le plus courant pratiqué par le dentiste. Il permet de soigner les caries. Ces dernières sont des attaques acides de l’émail de la dent provoquées par des bactéries. La dent se déminéralise alors petit à petit, se creuse et il convient d’empêcher une atteinte du nerf. Le soin consiste à ôter la partie déminéralisée de la dent et à la remplacer par un plombage. Celui-ci peut être de deux sortes : un amalgame très résistant à aspect métallique ou une sorte de résine de la couleur de la dent, plus esthétique, appelée composite. Le choix entre amalgame et composite dépend de l’emplacement de la carie et de son étendue

Le détartrage

Les soins dentaires Le détartrage a pour but d’enlever la plaque dentaire – composée de morceaux d’aliments et de bactéries – qui s’est minéralisée. A l’aide d’un petit instrument pointu, le dentiste enlève le tartre visible mais également celui, plus néfaste, qui se cache sous la gencive. Ce dernier peut en effet être à l’origine d’inflammations des gencives (ou gingivites), qui entraînent un déchaussement des dents (c’est-à-dire une rétraction de la gencive au niveau du collet de la dent).

Les appareils dentaires

Les appareils dentaires corrigent, pour des raisons esthétiques ou fonctionnelles, la position et l’alignement des dents, en exerçant une légère pression sur celles-ci. Le traitement peut durer de quelques mois à deux ou trois ans. Plus le problème est traité tôt et moins cela prend de temps. L’appareil est constitué d’ancrages fixés à chaque dent et reliés par un arc. L’appareil est généralement métallique mais il existe de plus en plus d’appareils très discrets comme par exemple ceux à arc transparent ou encore les appareils placés derrière les dents.

Les couronnes

Couronne Lorsqu’une dent est très abîmée ou cassée, il peut s’avérer nécessaire de poser une couronne : soit un alliage de métaux recouvert de céramique, soit une couronne entièrement en céramique. Elle recouvre en partie ou totalement la dent, afin de la protéger. Le dentiste réalise d’abord une empreinte pour faire fabriquer la couronne. Il sculpte ensuite une partie de la dent, pour faire de la place puis pose une couronne temporaire. A la séance suivante, il place la couronne permanente et vérifie son ajustement.

Les prothèses

Bridge La pose d’une prothèse s’avère nécessaire lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes. En effet, il est toujours préférable de remplacer les dents manquantes, pour éviter l’apparition de caries, d’infections ou le déplacement des autres dents. Il existe plusieurs types de prothèses. La plus connue est la prothèse partielle fixe communément appelée bridge. La ou les dents manquantes sont remplacées par une prothèse constituée d’une ou plusieurs dents artificielles (armature métallique recouverte de céramique). Cette pro Pivot thèse est fixée de manière permanente aux dents voisines (appelées piliers). Si les dents voisines ne permettent pas l’ancrage ou si la gencive est trop abîmée, on peut placer une prothèse amovible, maintenue par des crochets métalliques. Chez les personnes aux os et aux gencives en bon état, la pose d’un implant peut être envisagée. On insère d’abord une sorte de support métallique dans la mâchoire, sur lequel est ensuite accrochée une prothèse. Enfin, s’il manque un grand nombre de dents ou si la gencive est en mauvais état, il faut envisager la pose d’une prothèse complète ou d’un dentier.

Plus d’informations, consultez la rubrique soins dentaires

Source www.doctissimo.fr

Les commentaires sont fermés.