Administrations – Education Nationale – Organismes sociaux

Liberté Égalité Fraternité

Il n’est pas toujours aisé de trouver une administration, un organisme social,…

Vous cherchez à contacter :

 

 Qu’est-ce que l’administration ?

Le mot administration peut revêtir deux sens différents.

Si on s’attache à la fonction de l’administration (définition fonctionnelle), le mot désigne l’ensemble des activités dont le but est de répondre aux besoins d’intérêt général de la population (ordre public, bonne marche des services publics…), tels qu’ils sont définis à un moment donné par l’opinion publique et le pouvoir politique. Il s’écrit alors avec un petit « a ».

Mais, si on s’attache à son organisation (définition organique), il désigne l’ensemble des personnes morales (État, collectivités territoriales, établissements publics…) et physiques (fonctionnaires, contractuels…) qui accomplissent ces activités. Le mot administration s’écrit alors avec un grand « A ». Il existe là encore deux approches : une conception large qui considère que les organismes privés chargés d’une action administrative font partie de l’administration et une conception restreinte qui les exclut.

En France, l’administration est rattachée au pouvoir exécutif et lui est subordonnée (art.20 de la Constitution).

On distingue l’administration d’État dont les compétences s’étendent à tout le territoire, l’administration territoriale dont les pouvoirs sont limités à la région, au département ou à la commune, et les établissements publics aux compétences spécialisées.

Afin de mener à bien ses activités, l’administration dispose de moyens propres : les prérogatives de puissance publique. Il s’agit de pouvoirs de commandement que ne détiennent pas les personnes privées, qui permettent à l’administration d’imposer sa volonté et qui lui sont transmis par le pouvoir exécutif dont elle dépend. Ainsi, par exemple, lorsque l’administration prend une décision à l’encontre d’un administré, elle peut sous certaines conditions la faire exécuter d’elle-même sans en demander la permission au juge, à la différence d’un particulier. C’est le privilège de l’« exécution d’office ».

L’administration est soumise pour la plupart de ses activités à un droit spécial, le droit administratif. Toutefois, le droit privé s’applique pour certaines de ses activités définies par la loi.

Plus d’informations, cliquez sur la rubrique http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/administration/definition/comment-definir-administration.html

Source http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/

 

Les commentaires sont fermés.